Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

The Kingdom of Ruin tome 1 : la chasse aux sorcières

Les éditions Kana nous proposent régulièrement de nouvelles licences dans leur collection dark kana. Le dernier manga en date: The kingdom of Ruin dont nous vous présentons le premier tome.

The Kingdom of Ruin tome 1 : la chasse aux sorcières

Titre: The Kingdom of Ruin T1
Auteur: Yoruhashi 
Éditeur: Kana
Année: 2021
Nombre de pages: 178

La chasse aux sorcières

Envoyées pour guider et aider les humains, les sorcières vivent sur Terre depuis des centaines d’années.
Mais les Hommes ne supportent pas de se sentir inférieurs, alors ils tentent par tous les moyens de surpasser ces êtres aux pouvoirs magiques.
Ils en sont arrivés à un point où ils lancent même une chasse au sorcières, les exterminant les unes après les autres.

Dans ce contexte, Chloé une sorcière de glace très puissante et Adonis, son apprenti humain, tentent de fuir l’Empire de Lydia.
Mais la folie et la cruauté des Hommes les rattrapent. Ils sont alors téléportés au sein du palais devant une cour remplie d’hommes et de femmes, les huant et demandant leur mise à mort.

À leur dépens, la sorcière et son jeune apprenti sorcier apprennent que les Hommes ont inventé une machine capable d'annihiler les pouvoirs magiques. Cette découverte sera fatale à Chloé.
Quant à Adonis, il sera enfermé, pendant dix ans… jusqu’au jour où une jeune fille le libérera, un peu par hasard.
L’heure de la vengeance est venue pour Adonis !
The Kingdom of Ruin: Chloé sorcière de glace

Sorcières, magie et technologie.

Après Kingdom of knowledge, c’est cette fois The Kingdom of Ruin qui rejoint le catalogue Kana.

Ce premier tome est introductif. Le mangaka nous présente un monde où les sorcières ont été créées par des divinités pour aider les Hommes. Mais comme d’habitude ces derniers sont destructeurs. En développant la technologie, ils entendent surpasser les pouvoirs magiques des sorcières et les éliminer.

Dans ce monde nous allons commencer par suivre deux personnages: une sorcière et son apprenti. La magicienne sera vite tuée dans des conditions assez ignobles, devant les yeux d’Adonis, son protégé. C’est un moment fort et charnière de ce premier tome: l’instant où tout bascule. 
Par sa condition d'humain, Adonis n’est pas tué mais emprisonné pour l'empêcher d’utiliser ses pouvoirs. Pendant des années il va donc préparer sa vengeance et imaginer tous les moyens possibles.

Le jour où il est libéré, le manga peut démarrer! Suite au prochain épisode…

The Kingdom of Ruin couverture alternative du tome 1Les sorcières ont été crées par les divinités pour aider les Hommes

La magie du dessin.

The Kingdom of Ruin est un manga de la collection Dark Kana. Certains passages de la mise en scène sont violents. Entre viol, humiliation, meurtre et destruction, certaines scènes sont assez dures.
Le chara design de la série, entre le shonen et le seinen, est bien adapté à ce genre d’histoire. Le dessin est maîtrisé et les personnages sont plutôt charismatiques dès le départ.

Le mangaka parvient à mettre en image de jolies scènes de magie. A noter que le héros, Adonis, étant humain, il doit utiliser une plume enchantée pour lancer des sorts. C’est donc en écrivant qu’il parvient à générer sa magie.

L’ensemble est très dynamique. Ce manga promet de belles scènes d’affrontements entre magie et technologie. Avec ce premier tome, l’aventure ne fait que commencer.
Adonis et sa plume enchantée : l'heure de la vengence à sonné

Mon avis sur le tome 1 du manga The Kingdom of Ruin

A la vue de l’illustration de la jaquette, j’étais déjà sûr de vouloir lire ce manga.
Puis, je découvre une histoire de magie et de sorcières. Je me dis alors que ça peut être vraiment chouette.
Et je dois dire que j’ai bien apprécié ma lecture. L’aventure est bien présentée dès le départ. Le dessin est super avec certaines images “choc”. On peut dire que le mangaka a mis le paquet pour accrocher son lectorat.

A noter que l’auteur se permet tout de même un petit tour de passe-passe, une facilité avec l’ellipse temporelle lorsqu’Adonis se réveille 10 ans plus tard. Lui, dont nous ne connaissons pas les pouvoirs au départ, se révèle être plutôt puissant, grâce à un entraînement mental.
Sur ce coup l’auteur se facilite un peu la vie. Nous pourrons l’excuser dans la mesure où la suite se présente plutôt pas mal.

J’ai donc bien aimé la lecture de ce tome 1 de The Kingdom of Ruin. Maintenant que le décor est planté, il me tarde de découvrir la suite et voir comment Adonis pourra assouvir sa vengeance.

Juju

© yoruhashi / MAG Garden

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog