Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Yawara tome 1 un manga sportif mais pas que...

Naoki Urasawa est un mangaka connu et reconnu en France. Avec Yawara les éditions Kana nous proposent de découvrir une de ses premières oeuvres.

Yawara ! tome 1 aux éditions Kana


Titre: Yawara! tome 1
Auteur: Naoki Urasawa
Éditeur: Kana
Année: 2020
Nombre de pages: 310
  

Yawara! Une judoka en devenir.

Yawara est la petite fille de Jigorô Inokuma, ancien champion de judo. L’ado de seize ans vit avec son grand père qui l’entraîne depuis son enfance.
Yawara voudrait vivre comme les autres filles de son âge, faire les soldes, tomber amoureuse… Mais Jigorô a un autre rêve pour sa petite fille. Il la forme pour qu’elle puisse participer aux JO de Barcelone en 1992, lorsque Yawara aura 22 ans.
 
L’adolescente essaiera par tous les moyens d’échapper à l'entraînement, mais son grand père sait être persuasif. Il arrivera par tous les moyens, et sans qu’elle s’en rende toujours compte à lui faire pratiquer le judo.
 
Jigorô aimerait que Yawara fasse une entrée fracassante dans le milieu du judo, mais pour ça il faudra qu’elle fasse ses preuves et trouve une adversaire à sa taille.
 
Yawara, jeune ado judoka

Yawara une oeuvre des années 80 enfin éditée en France.

Yawara est un des rares mangas de Naoki Urasawa qui n’avait pas encore été publié en France.
Il s’agit pourtant du titre qui a propulsé le mangaka sur le devant de la scène dans les années 80.
Initialement, ce manga devait sortir à l’occasion des JO de Tokyo cet été. Mais nous traversons une année particulière et les JO 2020 ayant été annulés, ce n’est qu’en septembre que le manga est sorti.
 
La série complète comptera 20 tomes. Chacun faisant environ 300 pages et comportant des pages en couleur, c’est donc une belle édition que nous propose Kana.
Les parutions sont prévues à hauteur d’un tome par trimestre environ.
 
Yawara est entraînée par son grand-père Jigôro

Yawara tome 1, présentation d’une future championne de judo.

Ce premier tome compte 16 chapitres.
Chaque chapitre est une histoire individuelle, une aventure qui attend Yawara. Mais la trame de fond, le fil conducteur du manga est l'entraînement de judo de l’adolescente face à son envie d’être “normale”.
 
Urasawa nous propose de suivre le quotidien de cette ado. Entre romance, entraînement et avec beaucoup d’humour, Yawara est un manga très riche.
 
Yawara est un seinen des années 80 et pourtant on y trouve tous les ingrédients des mangas modernes. La narration et le découpage sont excellents.
Le dessin peut sembler parfois un peu daté, mais on y trouve le trait très caractéristique d’Urasawa. Il y a une certaine fraîcheur et un peu de naïveté dans le personnage de Yawara, autant dans son caractère que dans sa représentation.
Yawara voudrait être une fille avec des activités normales Yawara a le judo dans la peau

Mon avis sur ce tome 1 de Yawara.

J’ai découvert ce manga avec un très grand plaisir. Le découpage en chapitres individuels permet de lire le manga en plusieurs fois et de faire durer le plaisir. Même si, une fois commencé, on a envie d’aller jusqu'au bout.
 
Au départ je ne suis pas amateur de judo, pourtant j’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire de cette future championne judoka. A la fois on compatit avec elle lorsqu'elle veut être comme les autres, mais en même temps le grand père est un personnage génial.
L’humour distillé par Urasawa est subtil et j’ai trouvé le manga intelligent.
 
Et l’avantage que ce soit une “vieille” série est qu'au moins on sait de suite dans quoi on s’embarque. Si on veut continuer, on en aura pour 20 tomes.
Alors, prêts pour voir naître une championne de judo?


YAWARA! KANZENBAN © 2013 Naoki URASAWA/Studio Nuts

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog