Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Les Euthanautes, une chronique mortelle

Vous êtes vous déjà demandé ce qu'il y a après la mort? Seriez vous tenté par un voyage de l'autre côté pour voir ça, en restant vivant?

Couverture du comics Les Euthanautes chez Graph Zeppelin
Titre: Les Euthanautes
Auteurs: Tini Howard (scénario) et Nick Robles (dessin)
Éditeur: Graph Zeppelin
Année: 2020
Nombre de pages: 128


Les Euthanautes, voyageurs de l’au-delà.

Thalia Rosewood est passionnée et fascinée par la mort. Pas étonnant qu'elle soit devenue croque-mort.

Un jour alors qu'elle est au restaurant avec des amis, elle fixe une dame à la table d'à côté. Celle-ci est malade et respire grâce à une bonbonne d'oxygène attachée à un chariot. Thalia est presque en admiration devant cette personne qui rencontrera bientôt la mort.

Puis, la jeune femme se rend aux toilettes où elle reçoit un grand coup derrière la tête.

Lorsqu'elle se réveille plus tard à l'hôpital, elle se rend compte qu'elle a échappé de peu à la mort et que la vieille dame du restaurant est décédée.

Elle apprend alors que cette personne menait des recherches sur les expériences de mort imminente et sur ce qui se trouve au delà de la mort.
Très vite Thalia rencontre ses assistants chercheurs et se trouve embarquée dans une aventure extraordinaire qui la mènera à la découverte d'un univers et d'une réalité jusque là inexplorée... elle est la première Euthanaute.
Les euthanautes, un comics qui explore la mort

Un scénario à la découverte de l’autre monde.

Beaucoup de personnes ayant échappé de peu à la mort ont fait le même genre de témoignage. Beaucoup ont vu la fameuse lumière blanche.
Mais finalement personne ne sait ce qu’il y a après la mort. Y a t-il quelque chose après la mort d’ailleurs? Où vont les âmes des défunts?
La religion veut répondre à cette question avec des notions d’enfer et de paradis. Certains scientifiques tentent de trouver une réponse moins spirituelle.

Dans le scénario des Euthanautes, l’auteur nous propose une explication. Grâce à son personnage principal, Thalia, de qui il fait ce qu’il appelle une euthanaute. En référence aux astronautes qui vont dans l’espace, les euthanautes, vont dans l’univers de la mort. (« eu » (bon), « thanatos » (mort) et nautes (navigateur)).
Les euthanautes - Thalia fascinée par la mort ne tardera pas à la découvrir de plus près

Représentation d’un voyage mortel.

Dans ce comics, tous les personnages ont de forts caractères. Et cela se ressent dans le dessin. Les héros sont quelques peu atypiques et sortent des designs les plus courants de la BD américaine. D'un autre côté ils sont très modernes et actuels dans leur façon d’être.

L’héroïne, Thalia par exemple, est un peu ronde, est tatouée, a des piercings et les cheveux décolorés. Elle a un look un peu gothique finalement, qui colle bien avec son obsession pour la mort.

Lorsqu'elle se transforme en euthanaute, elle devra imaginer un moyen de survie dans ce monde hostile, et naturellement elle imaginera un scaphandre. Elle ressemblera alors beaucoup à une astronaute.

Ensuite, le dessinateur a laissé libre court à son imagination pour nous proposer sa vision de l’au-delà. Et il nous livre de grandes illustrations en pleine page, avec une inspiration plutôt hallucinée et colorée pour certaines pages.
Les Euthanautes - Un comics avec de superbes visuels du monde des morts

Un billet aller-retour pour l’au-delà…

Lorsque j’ai vu l’annonce de ce titre par les éditions Graph Zeppelin, cela m’a fait penser au roman des Thanatonautes de Bernard Werber. Je l’avais lu il y a une dizaine d’années et j’avais beaucoup aimé l'idée que des hommes vivant puisse explorer le monde de l'au-delà et revenir. ( Je n’ai pas lu l’adaptation en BD par contre).

Ici, dans Euthanautes, le scénario est moins axé sur les EMI (expérience de mort imminente), mais plus sur les conditions qui font qu’un mort reste un certain temps entre le monde des vivants et celui des morts. Qu’est-ce qui raccroche les morts au monde des vivants? Ne serait-ce pas ceux qu'on appelle des spectres ou des fantômes?

J’avoue que j'ai trouvé le scénario est un peu alambiqué et que je ne suis pas sûr d’avoir bien tout compris ou d’avoir capté le message de l’auteur. Ce comics mériterait peut être une deuxième lecture.

Par contre j’ai trouvé le dessin superbe et coloré. Les illustrations valent le coup d’oeil et juste pour ça, "les Euthanautes" est une belle BD, un joli comics. Rien que la couverture est géniale, avec le personnage représenté en squelette avec son visage de vivante protégé par le scaphandre de navigatrice, tout cela sur fond d'univers.

Pour moi, les Euthanautes est une lecture compliquée, mais un visuel génial qui invite au voyage.


Inscrivez vous à notre newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog