Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Walking Cat tome 1

Vous aimez les histoires de zombies ? 
Vous aimez les histoires de chats?
Si vous avez répondu oui aux deux questions, découvrez le manga Walking Cat !

couverture du manga Walking Cat tome 1 aux éditions Kana
Série: Walking Cat tome 1
Auteur: Tomo Kitaoka (scénario et dessin)
Éditeur: Kana
Année: 2019
Nombre de pages: 168

Des zombies et un chat.

Jin se cache. Il est derrière un arbre, observant trois créatures qui déambulent dans la rue. Ce sont des zombies. 
Il voudrait les éviter afin de pouvoir avancer, quand tout à coup, un chat blanc se présente devant les morts-vivants. Attirés par la chair fraîche, les monstres se jettent sur le pauvre animal.
Jin n'a plus le choix, armé de son seul couteau, il abat les zombies et sauve le chat.
A partir de là, les deux continueront leur route ensemble, en mode survie, Jin espérant pouvoir retrouver sa femme qu'il n'a pas revu depuis l'apparition des morts-vivants.

Walking cat, la rencontre entre Jin et Yuki le chat blanc

Un scénario post-apocalyptique et au milieu, un chat

Tomo Kitaoka, l'auteur de ce seinen manga nous plonge dans un monde envahi par des zombies. 
La série est prévue en trois tomes aux éditions Kana.

Dans ce premier tome on ne sait pas trop comment les morts-vivants sont apparus, mais ils sont là.
Nous allons alors suivre un survivant, à partir du jour où il sauve un chat blanc. Ensuite, les deux personnages créeront un lien fort et tenteront de survivre ensemble, à la recherche de la femme de Jin.
Dans leurs péripéties, ils croiseront quelques survivants, tant humains qu'animaux, faisant tout pour réchapper aux monstres et si possible, les éliminer.
Walking cat - un monde post-apocalyptique envahit par des zombies

Mélange des genres.

L'auteur ne s'attarde pas sur les raisons de la présence des zombies. L'intrigue nous plonge directement dans le quotidien de survie de Jin. Le héro semble déjà bien aguerrit.
Outre cette ambiance plutôt inquiétante, l'auteur donne un côté mignon avec Yuki, le chat blanc. Il reste un animal et vit sa vie de chat, sans trop avoir l'air de se soucier de croiser un humain ou un mort vivant.
Et puis il y a Jin. Le personnage a l'air complètement détaché de la situation. Il y a des zombies dans la rue, "ok, pas de souci, il n'y a qu'à leur planter un couteau dans le crane ou leur couper la tête". Jin est un peu insouciant, ce qui tranche avec l'ambiance grave et sérieuse donnée par la présence des zombies.

Au milieu des villes dévastées et abandonnées, le duo formé par Jin et Yuki donne aussi lieu à des séquences parfois tendres, et souvent comiques.

Un dessin adulte pour un manga de survie.

Le dessin reflète bien le mélange de genres évoqué plus haut. Le trait est réaliste. Pour certaines scènes, le mangaka joue sur les encrages avec des zones plus noires ou des trames grises pour rendre l'ambiance inquiétante, sombre et anxiogène. Certaines scènes sont même un peu gores et les zombies ont vraiment  une sale tête!
Puis parfois, le dessin donne un côté humoristique à certaines scènes, même pour des cases qui paraissent anodines... En tout cas, nous comprendront que Yuki est un mâle.
Walking cat - une belle relation se crée entre Jin et Yuki

Mon avis sur Walking Cat.

Vous aurez sûrement compris que le titre du manga, joue avec le titre d'un célèbre comics de zombies, adapté en série TV depuis quelques années...
Au début, je me suis demandé comment un scénario mettant en scène des morts-vivants pouvait encore être original. 
Et pourtant suivre ce chat et son nouveau maître dans ce tome 1 du manga était plutôt inattendu et sympa. 
Personnellement j'ai apprécié le côté humoristique et léger qui est plus ressortit que l'aspect sombre et angoissant (qu'il ne faut pas négliger tout de même).

C'était donc une bonne surprise et une lecture agréable. Walking Cat se lit facilement. Ce premier tome se termine sur une scène qui donne vraiment envie de connaître la suite. Un joli twist final!


© Walking Cat, KITAOKA Tomo, Futabasha, Kana

Inscrivez vous à notre newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog