pub

Rechercher dans ce blog

samedi 16 mars 2019

TODAG (Tales Of Demons And Gods) - tome 1

TODAG (Tales Of Demons And Gods) - tome 1 des éditions Nazca
Titre: TODAG (Tales Of Demons And Gods) - tome 1
Auteurs: Mad Snail (scénario) et Jiang Ruotai (dessin)
Éditeur: Nazca éditions
Année: 2019
Nombre de pages: 144

Résumé du tome 1 de TODAG

La cité secrète d'Illustria est une ville fortifiée, enclavée dans la montagne et entourée d'un mur gigantesque. Dernier bastion face aux créatures se trouvant à l'extérieur, elle a su résister pendant des années aux différentes attaques et guerres.

C'est là que vit Nie Li, un jeune adolescent.
Alors qu'il est en cours, à l'académie et somnole comme à son habitude, une chose étrange se produit. Il a l'impression de se réveiller d'un rêve et des souvenirs lui reviennent.
Pourtant ce ne sont pas des réminiscences du passé, mais bien des événements du futur dont il se souvient. Il se rappelle sa mort, alors qu'il affrontait des créatures extrêmement puissantes. Il comprend que c'est grâce à un de ses artefacts, le livre du Démon du Temps, qu'il a pu bénéficier de cette seconde chance pour sauver Illustria de la destruction.

Lorsqu'il regarde autour de lui, dans la salle de classe, il revoit tous ses anciens amis, ainsi que celle qui deviendra sa femme, vivants.

Nie Li décidera donc de mettre à profit tout le savoir qu'il a accumulé dans son autre vie pour progresser beaucoup plus vite et pour aider ses camarades à devenir plus fort.
Ainsi peut-être que cette fois la cité d'Illustria survivra et Nie Li sera t-il en mesure d'exterminer les monstres qui s'apprêtent à venir anéantir sa ville.

TODAG (Tales Of Demons And Gods) - Nie Li a une seconde chance pour sauver sa ville

L'édition de TODAG

Il s'agit ici du premier volume de la série édité par les éditions Nazca.
Il faut savoir que cette série "Tales Of Demons And Gods" est au départ un manhua (bande dessinée chinoise) d'aventure paru uniquement en version numérique. C'est la première fois qu'elle est éditée de façon physique, dans le monde.
D'ailleurs dans les mots de l'auteur, présents sur le rabat de la jaquette plastifiée, celui-ci exprime sa joie et son honneur d'avoir été contacté par un éditeur étranger pour ce projet.

Éditée sur un papier classique, l'oeuvre est totalement en couleur, avec 144 pages pour ce tome 1 qui se lit dans le sens occidental (de gauche à droite). Si l'illustration de la jaquette est une reprise de la page de garde du premier chapitre, il faut savoir que le dessin du quatrième de couverture est inédit.
Pour la jaquette du tome 2 les éditions Nazca nous proposeront également une illustration couleur inédite, réalisée par l'auteur spécialement pour le lectorat français.

TODAG (Tales Of Demons And Gods) - La première édition reliée dans le monde

Le scénario du tome 1 de TODAG

TODAG est un manhua d’aventure fantastique.

Dès les premières pages, Mad Snail, l'auteur, nous explique où se déroule l'action: dans une cité ancestrale qui est la seule à avoir résisté aux attaques des créatures qui se trouvent en dehors de ses murs et ce grâce à sa localisation jusque là secrète.
Puis il nous explique comment est constituée la société. Ainsi dès leur plus jeune âge les enfants d'Illustria vont à l'académie pour devenir des guerriers ou des invocateurs. Mais tous ne sont pas égaux, il existe différents rangs dans cette société et certaines grandes familles qui dirigent la ville.

Une fois le contexte posé, il est temps de présenter le personnage principal Nie Li. Alors qu'il était devenu un combattant hors pairs il va se faire tuer par des créatures et se retrouver dans son corps d'adolescent.
Contrairement aux shonen habituels où le héros va progresser petit à petit, ici Nie Li aura dès le départ toutes les connaissances. A lui maintenant de les mettre en oeuvre pour devenir encore plus fort et apporter son savoir à ses amis pour les aider eux aussi et les sauver de la mort qui auraient dû les attendre dans le futur.
TODAG (Tales Of Demons And Gods) - Un manhua d'aventure fantastique

Le dessin de TODAG

Tales Of Demons And Gods est un manhua de type shonen et on retrouve donc ce style au niveau du dessin de Jiang Ruotai.
Graphiquement à première vue, Nie Li le personnage principal a un petit air d'Ichigo (le héro du manga Bleach)... puis très vite l'auteur fait des clins d’œil à Naruto, avec notamment un personnage qui ressemble très fortement à Sasuke.
Comme dans la plupart des mangas de ce genre, les filles, même si elles n'ont que douze ou treize ans, sont représentées de façon sexy, avec déjà des formes généreuses.
Nous voyons donc assez rapidement les inspirations du dessinateur.
Sur les premières planches, nous noterons quelques erreurs morphologiques et anatomiques, mais ces défauts (très minimes) se corrigent au fur et à mesure des pages.

La première partie de l'histoire, qui met en place les bases du scénario, est une sorte de huis-clos se déroulant dans une salle de classe. Pourtant Jiang Ruotai réussi à la rendre dynamique et à tenir le lecteur, tout en lui présentant le petit groupe de héros. Puis à partir du cinquième chapitre, vers la moitié du manhua, les personnages sortiront, ce qui permettra de "visiter" la ville et de commencer à croiser quelques créatures ou de faire connaissance avec les personnages.

Quelques pointes d'humour viendront également parsemer ce titre avec des dessins et des situations plutôt comiques.

Un dernier élément et non des moindres qui est à signaler, est que TODAG est entièrement en couleur, ce qui est très rare dans le milieu de la BD asiatique. C'est donc ici un très bon point car la colorisation est bien gérée.
TODAG (Tales Of Demons And Gods) - Un manhua entièrement en couleur

Mon avis sur le tome 1 de TODAG

TODAG aura été mon premier coup de coeur de l'année. 
D'une part parce qu'il est tout en couleur et que c'est extrêmement plaisant de lire un manhua (pour ne pas dire manga) et d'avoir l'impression de regarder un dessin animé.
Ensuite au niveau de l'histoire, même si dans les grandes lignes on peut penser au premier abord qu'il s'agit d'un scénario classique, le fait que le héro démarre l'aventure en étant déjà au sommet de ses connaissances est un contre-pied par rapport à ce qui se fait classiquement.
Et pour finir le dessin et tous les clins d’œil à d'autres mangas bien connus fait plaisir et le lecteur se prendra au jeu d'essayer de détecter sur chaque planche si une référence cachée (ou moins cachée) a été posée.

Il me tarde de lire la suite des aventures de Nie Li et de ses amis...


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!