vendredi 24 mai 2024

Offrez-nous un café

Silver Surfer – L’obscure clarté des Etoiles (N&B) par Ron Marz & Claudio Castellini aux éditions Panini Comics

Nouvelle collection au sein des éditions Panini Comics, la collection Prestige est inaugurée par cet épisode légendaire du Silver Surfer « Dangerous Artefacts » renommée en Europe : Silver Surfer – L’obscure clarté des Étoiles.

Silver Surfer - L'obscure clarté des étoiles. La couverture

Titre: Silver Surfer – L’obscure clarté des Étoiles
Scénario: Ron Marz
Dessin: Claudio Castellini
Couleurs:
Éditions: Panini Comics
Année: 2024
Nombres de pages: 88

Dès la première page, le ton est donné et le voyage peut commencer....

Résumé du Silver Surfer – L’obscure clarté des Etoiles (N&B) par Ron Marz & Claudio Castellini aux éditions Panini Comics:

Galactus convoque son ancien héraut, le Silver Surfer, pour lui proposer une dernière mission. Mettre la main sur une étrange comète qui semble alimentée par une énergie inépuisable. Mais il paraît ne pas être le seul sur la piste de la comète.

Castellini représente un Galactus comme peu l'avait fait avant lui, démesuré et menaçant ...

Un scénario sur mesure pour Castellini.

Côté scénario, on est clairement sur un prétexte à laisser Castellini s’éclater et dessiner ce qu’il aime, c’est-à-dire du cosmic, le Silver Surfer et Galactus, des vaisseaux et des structures gigantesques.

Le scénario est donc très simple, il s’agit d’une course poursuite entre deux entités majeur de l’univers de Marvel, chacune confiant à un exécutant (le Silver Surfer pour Galactus) la charge de mettre la main sur la source d’énergie inépuisable de là.

Qu’ils s’agissent des dialogues ou de la caractérisation, on est sur quelques chose de simple, on va à l’essentiel c’est-à-dire profiter de la virtuosité des dessins, surtout que l’histoire est finalement assez courte.

Castellini est aussi le premier à montrer la démesure du vaisseau de Galactus dans des dimensions de la taille du planète ...

Un virtuose du dessin.

On est donc sur un album dans lequel le principal intérêt est de profiter du talent incroyable de son illustrateur, une reproduction le plus fidèle possible des planches de l’auteur en noir et blanc pour cette histoire propice à le laisser dessiner ce qu’il aime et ce qu’il a envie.

Hé bien, c’est une sacrée claque. L’album est magnifique avec ces grandes pages et son papier mat. Cette édition s’appuie sur les toutes dernières éditions, notamment espagnol qui avait proposé à l’artiste de retravailler l’album pour en faire l’édition définitive.

Les planches de Castellini sont incroyables, il joue sur des perspectives et des cadrages impressionnants afin de rendre le plus impactant possible les échelles des personnages vis-a-vis des environements et structures technologiques.

Ses versions du bestiaire de la série avec en premier lieu son Surfer et son Galactus sont tout bonnement bluffantes. Au point même, où cette surabondance de détails nui, par moments, à la lisibilité et la narration de certaines planches.

Son travail de noir et blanc, retravaillé ces dernières années rend merveilleusement bien, l’impression de très bonne qualité permet de profiter pleinement des détails et de la finesse du travail de l’artiste.

Reste que l’épisode profite pleinement de cette nouvelle collection, qu’il s’agisse de la taille de l’édition ou de la qualité d’impression et du papier. Bref, un plaisir pour les yeux !

Les affrontements sont dantesques et particulièrement impressionnants !

Mon avis sur Silver Surfer – L’obscure clarté des Etoiles (N&B) par Ron Marz & Claudio Castellini aux éditions Panini Comics:

Au final, cette édition existe avant tout pour les amoureux du dessin et notamment de celui de Claudio Castellini.

Les auteurs ont voulu créer une histoire remplie d’images spectaculaires. Ensemble, ils ont imaginés l’album plus comme une expérience visuelle que narrative.

Le résultat est magnifique, même si son prix fera grincer quelques dents.

La préface de Marz et l’interview de Castellini en fin d’album permettent de comprendre le parcours de ce récit pas comme les autres.

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,487FansLike
423FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles