mardi 18 juin 2024

Offrez-nous un café

Silent Blue, la chronique silencieusement bleue

Silent Blue, la BD d’une plongée dans le lac des souvenirs

couverture de "SILENT BLUE" de Icori Ando paru chez Delcourt/Tonkam

Titre : Silent Blue
Auteurs : Icori Ando (scénario et dessins)
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Collection : MoonLight
Année : 2024
Pages : 192

Résumé d’une histoire aquatique :

Une jeune fille plonge dans un lac. Une autre prend le bus et après un périple en forêt, arrive au lac, dans lequel elle jette furieusement tout un tas d’objets. Elle repart, pour découvrir que le bus retour ne passe pas avant… quatre heures. Retour au lac, et là, elle retrouve tout ce qu’elle avait jeté dans l’eau posé de manière ordonnée sur le ponton. Aurait-elle affaire à un Kappa, un de ces Yokaï des eaux qui joue des tours aux humains ? Non, mais c’est une histoire encore plus étonnante qui va se révéler.

Le scénario d’une quête en eaux troubles:

Ce manga nous offre un récit complet émouvant qui va toucher plus d’un lecteur ! Le protagoniste est Aoko Tanaka, cette fille mystérieuse qui plonge dans le lac et qu’on va suivre tout au long des six chapitres de ce livre. Elle va croiser différentes personnes qui viennent traîner autour du lac, pour des raisons personnelles ou professionnelles. Mais ce manga n’est pas tant une histoire de rencontres que celle de la quête que mène Aoko. Une quête qui fait découvrir toute une histoire autour du lac, liée à celle de Aoko. Rien de plus beau et agréable que de vous laisser cette surprise, malheureusement éventée dès les deux premières ligne du quatrième de couverture.
Alors faites-moi confiance, si vous aimez les histoires douces, créatrices d’ambiance, surprenantes, et les longues plongées sous-marine, tentez ce manga.

Aoko cherche une réponse, une clé, un objet, quelque chose qui éclairera sa vie. Et pour elle, la réponse est au fond du lac. L’intrigue s’épaissit au fur et à mesure des épisodes, et se résout dans l’ultime chapitre qui conclut cette BD.
Exploiter le lac comme profondeurs marines, mais aussi profondeurs de la mémoire est une idée classique mais tellement bien menée par Icori Ando.
On est facilement entraîné par Aoko et aussi par les atmosphères silencieuses de ses explorations sous-marines, qui vont beaucoup plus loin que de regarder les poissons et les algues. Ce récit développe une belle idée narrative tout autant que graphique qui parvient à capter notre attention.
Pas de course-poursuite ou de folles scènes d’exploration sauvage sous les eaux, tout se déroule en douceur, les tensions sont psychologiques, les secrets remontent petit à petit, et Aoko doit trouver son chemin par elle-même, même si elle obtient de l’aide en la personne d’un jeune homme prénommé… Aoki !

page de "SILENT BLUE" de Icori Ando paru chez Delcourt/Tonkam

Le dessin enlevé :

Icori Ando nous offre un beau dessin, on retrouve les codes du manga : personnages stylisés, grands yeux et petit nez, trames complétant le noir et blanc. Mais l’autrice encre avec une finesse, une légèreté qui donne presque un aspect inachevé au dessin. Cette douceur du trait, on la retrouve aussi dans les décors, réalistes comme dans beaucoup de manga, mais juste présents sans écraser la case.
Les trames sont nombreuses et servent autant pour les ombres légères que pour les vêtements et surtout pour l’eau du lac. Car le second personnage de ce récit est sans aucun doute le lac. Il occupe dans le dessin une place prépondérante, quand Aoko plonge, quand les gens se rencontrent sur ses rives, quand on parle de lui en ville. Le lac est omniprésent et on comprend vite pourquoi.
Notons le beau dessin en couleurs qui introduit le manga et qui prend tout son sens une fois qu’on a fini la lecture.

Conclusion d’une BD qu nous entraîne sous l’eau :

Ce manga est une petite réussite. Une histoire complète où l’on prend énormément de plaisir à suivre Aoko dans sa quête autant physique que psychologique. Et une très belle résolution.

Zéda croise Aoko !

"LANCE L'EAU DU LAC" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "SILENT BLUE" de Icori Ando paru chez Delcourt/Tonkam

David

Fais découvrir cet article à tes amis
David
Davidhttp://www.davidneau.fr
Scénariste pour le jeu vidéo, le podcast et le cinéma, auteur-réalisateur de court-métrages animés, auteur dessinateur la BD numérique "Zéda, l'Odyssée du quotidien", enseignant à l'ICAN en BD numérique, et chroniqueur BD bien spûr. Sans oublier passionné de musique et de... BD ! Tout est dit.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,474FansLike
427FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles