Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

TurboTen, T2

Turboten
Titre : Turboten – T2 Le Tournoi des Masques

Editeur : Indeez Urban Editions
Auteurs : Josselin AZORIN-LARA, Sylvain DOS SANTOS, Boky BOSSALE, Charlotte JAMMET & Christopher LANNES 
Année : 2013

Résumé :

Retour de l'équipe de TurboTen ! Jo et ses amis se préparent pour leur premier tournoi inter-galactique. Mais leur prof, Amaré Sissoko, a un plan en tête et leur offre un petit détour par la planète Kraon. Son objectif, confier son équipe à Hildur, la légende du Turboten.

Mais Jo, Chili, Darius et Lia ne sont pas au bout de leurs surprises. Ils vont découvrir que Kraon héberge un tournoi illégal, le tournoi des masques ! Et que la Fédération a envoyé une équipe pour identifier tous les participants et les rayer des listes officielles, leur interdisant ainsi de participer à toutes les compétitions officielles !

Heureusement, la Turbo-team de la terre n'est pas là pour jouer et n'en a pas l'intention. Mais ça, c'était avant...



Mon avis:

Nouvel opus pour cette série mettant en scène un tout jeune Jo-Wilfried Tsonga. L'intrigue de l'épisode repose principalement sur l'enjeu autour du tournoi des masques, mais aussi sur la capacité de Jo et ses amis à se comporter en équipe.

Une intrigue linéaire dont le dénouement ne surprendra pas trop. Mais l'histoire reste attirante: la turbo-team de la terre va jouer contre toute attente son premier tournoi galactique !
Mais pour jouer ce tournoi illicite et ne pas être repéré par la fédération, les participants portent des cagoules et autres moyens de dissimuler leur visage. 

Je me suis demandé pourquoi l'équipe de la fédération n'avait pas autorité pour ordonner au joueur d'enlever leur masque, voire utiliser des moyens illégaux mais discret pour faire tomber les masques ! Ce serait dans tous les cas plus efficace que de devoir passer par des biais hasardeux pour prouver leurs accusations.

Personnellement, j'ai été pris au piège du tournoi et j'ai dégusté avec plaisir cette nouvelle aventure, tout en regrettant que les intrigues secondaires qui avaient fait ma joie dans le premier tome soient un peu mises au placard le temps de cette histoire.

En effet, le cauchemar de Jo ne revient que le temps d'un éclair, Chili ne montre même plus son attirance pour Lia, la belle Lia dont le mystère de son acceptation dans le turbo-centre n'est plus évoqué. Même Lana et Svana, les deux sœurs ennemies sont quasi-absentes de l'histoire.

Seul reste Darius et son imbuvable humeur, qui va avoir un impact fort sur le récit.

Heureusement, ce tome fait quand même la part belle à l'esprit sportif: l'engagement total dans son match, tout en gardant le respect de son adversaire. Un point qui mérite d'être souligné.

Et puis, l'action et l'humour sont toujours présents !

J'ai apprécié les petites références qui continuent d'émailler la BD, ne fut-ce que les noms de coups fantastiques qui renvoient aux « attaques spéciales » tant vues dans le monde du manga et du Jeu Vidéo. Le petit « Non mais allo quoi » qui fait un passage discret. A vous de trouver qui le prononce ! Et les masques qu'il faut garder à tout prix pour ne pas être reconnus sont un beau clin d'oeil au catch mexicain.

Notons l'idée de caler le mot Turbo avec à peu près tout ce qui relève des nouvelles technologies top modernes de ce monde, qui donne un aspect parfois savoureusement drôle.

Et ces strips noir et blanc humoristiques en début de chapitre fonctionnent vraiment bien.






Graphiquement, d'ailleurs, le nouveau trait me plaît plus que l'ancien. Plus fin et tout aussi dynamique, tout en gardant toujours cette touche référence Manga, les dessins servent vraiment l'histoire. Les décors et l'ambiance sont un peu plus présents, ce qui donne parfois des cases denses, mais qui s'équilibrent harmonieusement avec des cases plus axées sur les personnages.

Les couleurs sont dans la lignée du premier tome et apportent une belle touche à la série.

Les cadrages ont vraiment trouvé un rythme de croisière. Sortant du classicisme quand la tension monte, pour redevenir plus standards dans les scènes calmes.

La BD trouve ainsi son équilibre. Prenons comme exemple le dernier set de la finale du tournoi des masques, tout en puissance, et pourtant bien lisible.

Point de vue du dessin, je trouve que TurboTen a évolué de manière positive depuis le premier tome. Et c'est tant mieux.

Le scénario pourrait, quant à lui, être encore mieux travaillé, ce qui serait un vrai plus pour la série.

J'ai apprécié les dessins pleines pages mettant en scène les personnages de la série et réalisés par d'autres dessinateurs, répartis au début de chapitre et à la fin du tome. C'est agréable de découvrir comment d'autres illustrateurs voient les héros de TurboTen !



TurboTen continue sur sa lancée avec un graphisme en pleine ascension. Je ne peux que souhaiter que le scénario continue à s'améliorer et que le tome trois soit encore mieux que les deux précédents.




Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog