Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Danger Girl: Mayday

Couverture de Danger Girl: Mayday un comics des éditions Graph zeppelin
Série: Danger Girl
Titre: Mayday
Auteurs: Andy Hartnell (scénario), John Royle (dessin), Eeshwar (encrage), Jose Marzan Jr. (encrage), Romulo Fajardo (couleur) et Ronda Pattison (couleur)
Éditeur: Graph Zeppelin
Année: 2019
Nombre de pages: 104

Résumé de l'épisode Danger Girl: Mayday

Une bande de mercenaires vient d’arraisonner un navire afin d'interroger l'équipage au sujet des armes qu'ils transportent. Ils repêchent alors le corps d'une jeune femme à proximité d'une île en feu.
La demoiselle, une blonde aux cheveux longs, ne respire plus. Alors April Mayday, la cheffe des mercenaires décide de lui injecter de l'adrénaline et la ramène à la vie.

La rescapée se réveille ensuite dans une sorte de sanctuaire au royaume du Bhoutan, au pied de l'Himalaya. Ayant perdu la mémoire, elle y passera quelques années, pour soigner son corps et son esprit.
C'est alors que Mayday et sa bande décide de revenir la chercher et de lui révéler son identité.

Elle est Natalia Kassle, traîtresse de l'agence d'espionnes Danger Girl et ancienne agent double pour le Hammer Reich, une organisation terroriste. Cette révélation explique les capacités physiques de la jeune femme.
Mais si Mayday et sa bande sont là, c'est pour demander à Natalia de rejoindre leur groupe pour une mission spéciale.
Voilà la belle embarquée dans une nouvelle aventure qui la mènera tout d'abord à Moscou où elle fera fasse à des trafiquants d'armes, puis en Colombie à la limite de la frontière Amazonienne où d'autres ennemis lui mèneront la vie dure...

Comics - Danger Girl: April Mayday et son groupe de mercenaires

L'édition de ce troisième tome de la série Danger Girl

Il s'agit du troisième tome relié de cette série que nous proposent les éditions Graph Zeppelin. Il compile les quatre volumes de la série MAYDAY parue aux USA en 2014
Comme pour le reste de la série, l'éditeur nous présente une belle édition avec une couverture cartonnée rigide épaisse.
Cet épisode "Mayday" compte 104 pages en couleur.
Chacun des quatre chapitres est précédé de l'illustration de la couverture originale du comics dans sa version "regular" américaine. On notera que la couverture française correspond à celle du 4ème chapitre de la version US.
Puis en fin de volume, nous pouvons découvrir une douzaine de pages d'une galerie présentant des illustrations, des pages encrées et les couvertures alternatives en version "SUB edition".

Comics - Danger Girl: April Mayday et son groupe de mercenaires découvrent une île en feu

Danger Girl: Mayday, le scénario du comics

Le début de cet épisode de Danger Girl est la suite de l'opération Hammer (à découvrir aussi chez Graph Zeppelin) dans laquelle Natalia Kassle avait été laissée pour morte.
Elle est alors retrouvée et sauvée par une bande de mercenaires qui la laissent dans un temple en Asie pour qu'elle se remette.
Dans les coulisses, April Mayday, à la tête du groupe, surveille l'évolution de la jeune femme et en profite également pour découvrir qui est celle qu'elle a sauvé.
Ayant découvert la vraie identité de Natalia elle compte bien profiter des talents de l'ancienne agent top secrète des Danger Girl pour l'aider dans une mission plutôt compliquée et pour éviter de se mettre elle même en danger.

Ce tome est l'occasion de voyager entre Asie, Russie et Amérique du Sud. Natalia devra affronter les pires crapules russes et des mercenaires dans la forêt Colombienne. Elle croisera aussi Anastasia Kilbourne, la "Dragon lady" de "Tric-traque à Shangai"... et les filles des Danger Girls feront aussi une apparition bien évidemment.
Comics - Danger Girl: April Mayday sauve Natalia Kassle de la noyade

Le dessin de Danger Girl: Mayday

Les quatre chapitres qui composent cette histoire sont dessinés par John Royle.
Graphiquement, le dessinateur a un style un peu plus anguleux que J. Scott Campbell ou encore Harvey Tolibao. Mais finalement les personnages de cet épisode étant des mercenaires, et donc plutôt "des méchants", ce chara-design renforce le mauvais côté des personnages.
Dans chacun des chapitres, l'illustrateur nous propose quelques scènes superbes, voire grandioses, comme l'apparition de l'île en feu et la découverte de Natalia au tout début. Ou encore une scène qui se déroule sur une double-page pleine,  dans laquelle nous voyons l'évolution, l'histoire, de Natalia depuis sa formation d'espionne de base, jusqu'à aujourd'hui.

A noter que si John Royle s'est occupé du dessin, il a confié l'encrage et la couleur à d'autres personnes.
Ainsi, le chapitre 1 est encré par José Marzan Jr. alors que les 2 à 4 sont encrés par Eeshwar (tout comme la couverture).
Pour la couleur, les chapitres 1 à 3 ont été colorisés par Romulo Fajardo (à qui l'on doit déjà les couleurs de Tric-traque à Shanghai et celles de la couverture de Mayday) alors que le dernier chapitre est signé par Ronda Pattison.
Comics - Danger Girl: Natalia Kassle à Moscou: ancienne Danger Girl et espionne redoutable

Mon avis sur Danger Girl: Mayday

Au début je pensais que le titre "Mayday" était le cri de détresse bien connu, avant de découvrir qu'il s'agissait du nom d'un des personnages principaux de cette série.
Cette histoire est vraiment un arc autour du personnage de Natalia Kassle et les Danger Girls, ne font qu'une courte apparition, que pour justifier du titre de la série (même si Natalia est une ancienne du groupe).
Au niveau du scénario, j'ai eu du mal à cerner Mayday. On ne sait pas trop de quel côté elle est. Est-elle gentille? Est-elle méchante? Même si on se rend compte qu'elle manipule Natalia, jusqu'à la fin on ne connaîtra pas exactement ses intentions, ce qui est dommage.

Au niveau du dessin, même si j'apprécie moins le style de John Royle que celui de J. Scott Campbell ou Harvey Tolibao, les dessins sont tout de même de bonne qualité, avec de très belles illustrations et une mise en couleur globalement réussie.
Je note tout de même une petite incohérence dans le chara-design du personnage d'Anastasia Kilbourne. Dans Tric-traque à Shangai, son tatouage de Dragon rouge lui recouvrait la partie droite du corps et venait jusqu'à recouvrir son œil droit. Dans cet épisode de "Mayday", les choses sont inversées et le Dragon se trouve sur son coté gauche. Ce n'est pas bien grave, mais c'est dommage, par rapport à la cohérence de l'ensemble.

Dans ma chronique je parle parfois d'épisode de Danger Girl, comme s'il s'agissait d'une série télé. Mais c'est parce que chaque chapitre de la série est construite comme une série ou comme un film, avec un personnage qui fait son apparition juste à la fin d'un chapitre, annonçant de l'action et donnant envie de lire la suite... On trouve aussi des scènes à la façon des gros blockbusters Hollywoodiens et "Mayday" ici, fera le bonheur des fans de la série et se termine sur un cliffhanger annonçant une suite très probable.

Juju Gribouille

Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog