pub

Rechercher dans ce blog

lundi 6 août 2018

Mémoires de Viet Kieu - Les Linh Tho, Immigrés de force, la chronique de mémoire

Couverture de "Les Linh Tho, Immigrés de force, Mémoires de Viet Kieu" de Pascal Daum et Clément Baloup chez La boîte à Bulles
Série : Mémoires de Viet Kieu
Titre : Les Linh Tho, Immigrés de force
Auteurs : Pierre Daum (scénario), Clément Baloup (dessins)
Éditeur : La boîte à bulles
Collection : Contre-coeur
Année : 2017
Pages : 56


Résumé :
En 2004, Pierre Daum travaille pour le journal Libération. Lors d'une recherche pour écrire un article sur la fermeture de l'usine Lustucru d'Arles. Il découvre que cette usine ne s'occupe pas que de pâtes mais également du riz Taureau Ailé. Il enquête alors chez les producteurs de riz locaux pour avoir leur ressenti et tombe par hasard sur... Un musée du riz. Là, il découvre une photo étrange : Des ouvriers Indochinois plantant du riz en Camargue. Il décide d'en savoir plus et découvre alors l'histoire de ces vingt mille Indochinois envoyés en France sans leur demander leur avis en 1939 pour se battre au front ou pour travailler à l'arrière. Vingt mille personnes immigrés de force qui devront attendre parfois jusqu'à 1952 pour rentrer chez eux et retrouver les leurs dans un pays en guerre. Trois mille d'entre eux ne sont jamais rentrés.

Mon avis :
Ce récit n'est pas une fiction. Il s'agit plutôt d'un documentaire en BD. Un documentaire pour découvrir un pan peu reluisant de l'histoire de France.
Histoire souvent paradoxale comme on peut le voir. Alors que la France repousse l'occupant Allemand, elle ne comprend pas que l'Indochine à son tour repousse l'occupant Français...
Mais revenons au sujet. Pascal Daum se penche sur l'histoire de ces vingt mille jeunes hommes capturés chez eux et emmenés en France.
Comment s'est passé leur acclimatation ? Comment ont-ils été traité ? Quelle a été leur vie ici ? Pourquoi trois mille d'entre eux sont restés ?
La réponse à cette dernière question est surprenante. C'est souvent par amour d'une Française rencontrée lors de leur période de travail forcé (car ils ont travaillé pour la France sans toucher aucun salaire) que ces jeunes gens ont décidé de se marier et de rester en France.L'amour ressort du malheur...
Au travers de cette BD, Pascal Daum nous présente de nombreux témoignages d'anciens travailleurs rencontrés soit en France soit au Vietnam.
Suite à cette enquête, il a publié un livre en 2012 : Immigrés de Force, les travailleurs Indochinois en France (1939-1952).
Ce livre a permis de rouvrir cette douloureuse page de l'histoire, de la faire connaître et il a eu un autre effet ! Il a appris aux enfants Français de ces travailleurs forcés le passé de leurs pères. Plus que cela, il leur a permis de réaliser qu'il ne s'agissait pas d'un cas unique et ils ont pu, au travers d'associations, se réunir, se retrouver et échanger.
C'est aussi cette partie de l'histoire que raconte la BD.

Un récit dense, comme un documentaire bien fourni et riches en information. Le but n'est pas de faire une fiction ou même un docu-fiction de cela. Les faits sont relatés au travers des témoignages de ceux qui sont encore en vie, sans dramatisation ni pathos.

Page de "Les Linh Tho, Immigrés de force, Mémoires de Viet Kieu" de Pascal Daum et Clément Baloup chez La boîte à Bulles
Une belle ambiance graphique et une étrange découverte...

Au dessin, Clément Baloup illustre les récit de Pascal Daum et les nombreux témoignages. Se servant d'aquarelles, il reconstitue des ambiances, des décors avec un talent magique. La mise en page alterne des cases clairement tracées quand on est dans l'enquête et des cases aux contours flottant dès qu'on passe dans les témoignages.
Le dessinateur fait revivre le passé de ces immigrés de force et en fait ressortir parfois les rares moments de bonheur.

Un récit hors série qui n'est pas le quatrième tome des Mémoires de Viet Kieu. Mais un beau documentaire sur une page bien triste de l'histoire de France. L'occasion de rencontrer ces anciens qui témoignent de leurs passé, de leur bonheur, mais aussi des conditions de traitement injustes et injustifiables qu'ils ont subi pendant les années de... de captivité, dirai-je presque...

Zéda rencontre le Général !

"RETOUR EN ARRIERE", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "Les Linh Tho, Immigrés de force, Mémoires de Viet Kieu" de Pascal Daum et Clément Baloup chez La boîte à Bulles


David


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!